Aller au contenu

Loi Reen : mesure des services informatiques

    Adoptée par le Parlement le 2 novembre dernier, la loi Reen visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique (sujet que nous avons récemment abordé lors d’un dernier article) comporte plusieurs dispositions concernant les territoires. Focus sur CO2 Scope, une nouvelle solution qui aide les collectivités à disposer d’indicateurs indispensables pour suivre le bilan carbone de leur DSI.

    Loi Reen:​​ mesurer en temps réel les émissions de CO2 des services informatiques

    Avec CO2 Scope®, les collectivités peuvent visualiser l’évolution de l’impact CO2 de l’infrastructure par mois et par entité à travers divers metrics. Cette évolution CO2 prend en compte à la fois l’énergie directe consommée par les serveurs mais également la part indirecte (énergie grise : fabrication, transport, recyclage). Des indicateurs qui vont leur permettre de suivre l’évolution de leur impact environnemental et les diverses décisions permettant de réduire cet impact.

    Loi Reen:​​ leviers d’amélioration pour le datacenter avec CO2 Scope

    CO2 Scope® est un solution qui élabore des scénarios d’optimisation et de renouvellement dans le temps; des leviers « externes » à l’usage des serveurs : prise en compte de l’amélioration du P.U.E et/ou mise en place de contrat électrique “green” avec une électricité moins carbonée. Sur la partie serveurs, le module met à disposition des propositions d’améliorations factuelles telles que le tri automatique des serveurs par efficience énergétique, l’identification des serveurs sous-utilisés, la densification, l’extinction et des simulations de renouvellement de serveurs…

    Utiliser CO2 Scope®, c’est disposer d’indicateurs concrets basés sur de la mesure réelle. C’est obtenir des axes d’optimisation concrets compatibles avec le niveau de service et les contraintes des DSI. Il devient alors aisé pour les collectivités de prendre conscience factuellement de leur consommation et d’actionner des leviers d’optimisation.

    Le département de la Drôme, un retour d’expérience concluant

    Le département de la Drôme qui utilise les solutions EasyVirt depuis plusieurs années a dressé un état des lieux sur ces usages. « Nous allons, sur ce premier semestre 2022, définir une stratégie de sobriété numérique. L’idée étant d’être le plus frugal possible dans notre usage du SI. DC Scope® va être une aide majeure pour objectiver notre existant et pour optimiser notre futur. Quelques exemples : conserver nos serveurs pour faire baisser l’énergie grise – travailler sur le PUE de notre datacenter – travailler et challenger notre fournisseur d’énergie – intégrer l’ensemble de nos équipements et pas uniquement nos serveurs pour avoir une vue consolidée de notre consommation d’énergie. » souligne Yannick GIQUEL, Directeur de l’Organisation des Systèmes d’Information et du Numérique du Département de la Drôme.

    Vous l’aurez compris, l’outil CO2 Scope® permet de disposer d’indicateurs indispensables pour suivre le bilan carbone de sa DSI. De suivre l’impact CO2 global (énergie grise et énergie directe) du parc serveur. Les indicateurs compilés permettent d’orienter des actions pour améliorer le PUE du data center, de disposer d’un contrat d’énergie moins carboné, ou encore d’augmenter la durée de vie du matériel…

    Loi Reen: autres leviers d’amélioration pour réduire l’empreinte carbone

    Allonger les délais de remplacement des ordinateurs, récupérer des outils numériques obsolètes, les reconditionner et les réattribuer aux publics dans le besoin. Utiliser des moteurs de recherche écoresponsables ou associatifs qui compensent les émissions CO2 des datacenters. Stocker ses données localement ou encore passer à l’edge computing et traiter ses données de manière périphérique. Les possibilités sont nombreuses et souvent faciles à appliquer.

    Permettre à toute organisation et collectivité de disposer de la consommation électrique de tous leurs serveurs physiques et virtuels et obtenir l’impact environnemental des data center et services informatiques est désormais possible et simple à mettre en œuvre !