Comment mesurer l’impact environnemental de vos serveurs – Vidéo

La virtualisation des serveurs à permis de réduire l’impact environnemental du numérique, mais la diminution du bilan carbone reste cependant un véritable enjeu pour les entreprises. Easyvirt vous fournit les indicateurs nécessaires pour prendre les bonnes décisions et agir efficacement.

La qualité de service est au cœur des préoccupations des DSI. C’est également la nôtre. Grâce au module Green IT de DC Scope, vous pouvez suivre l’évolution globale de l’impact CO2 de votre parc informatique, faire des simulations pour trouver les bons compromis afin d’améliorer votre PUE, identifier les matériels les plus efficaces en énergie et en mesurer l’incidence.
Expert de l’éco-conception, notre connaissance de l’environnement VMware nous permet de vous accompagner et de vous fournir les recommandations nécessaires pour optimiser votre infrastructure virtualisée.
Dans cette première vidéo de la série “Comment réaliser en moins de 2 mn avec DC Scope”, nous allons vous montrer, étape par étape, les informations dont vous disposerez pour pouvoir agir sereinement.

Transcript de la vidéo : “Comment mesurer l’impact environnemental de vos serveurs en moins de 2mn avec DC Scope ?” :

“Bonjour à tous.

Dans notre série : Comment réaliser en moins de deux minutes avec DC Scope, nous allons aujourd’hui voir comment évaluer l’impact environnemental de vos serveurs.

Dans DCScope, à gauche, vous avez l’onglet Green IT.

Celui est divisé en deux sous onglets. Tout d’abord le sous onglet Energy Analysis, dans lequel vous pouvez obtenir directement la consommation électrique de tous vos serveurs physiques.

Le sous onglet Green IT score quant à lui permet d’obtenir l’impact environnemental des parties bureautiques et des data center.

Sur la partie data center, nous pouvons évaluer directement l’impact global de tous vos serveurs.

Quand je dis global, c’est à la fois sur l’énergie directe, c’est-à-dire sa consommation électrique, mais également l’énergie indirecte, que l’on appelle énergie grise. Elle prend en compte la part fabrication, le transport et le recyclage.

Ces indicateurs vont vous permettre de suivre globalement votre impact environnement, si vous arrêtez ou redémarrez vos serveurs ou si vous les optimisez.

Nous allons aussi vous proposer des plans d’optimisation.
Il est possible de faire perdurer vos serveurs en augmentant leur âge moyen, d’aller chez un hébergeur avec un meilleur PUE. Le PUE étant un ratio qui permet de mesurer l’efficacité énergétique des data center, ou d’avoir une énergie bas carbonée.

Egalement, DC Scope va vous permettre de trier vos serveurs par efficacité.
Ici, vous allez pouvoir trier par la TEE des serveurs, qui mesure leur efficacité avec leur capacité et leur consommation. Nous allons comparer cette donnée avec leur usage actuel. Actuellement le serveur 102 par exemple, est un très bon serveur, mais il est très peu utilisé donc il y a là un axe d’amélioration.

Le logiciel va également proposer des plans d’optimisation et de renouvellement dans le temps. Actuellement, ce parc de 98 serveurs consomme 365 000 kWh par an. Si vous mettez le serveur 102 qui est très efficace et qu’au fur et à mesure vous remplacez les mauvais serveurs par celui ci, vous pouvez finalement n’avoir que 307 000 kWh de consommation annuelle en n’utilisant que 80 serveurs.

Voilà donc l’objectif de l’onglet Green IT : sortir des indicateurs qu’actuellement vous n’avez pas, vous faire prendre conscience de votre consommation et vous fournir des leviers d’optimisation.”